logo_UPMC logo_UPEC logo_Paris-Diderot logo_CNRS-INEE logo_IRD Accueil Accueil
PEETERS Christian - Directeur(e) de recherche
Sorbonne Université - Faculté de Sciences - iEES Paris - Bâtiment 44-45, 5e étage, bureau 512
4, place Jussieu
75005 PARIS
Tél Pro :
+33 1 44 27 27 33
Département de recherche IEES
Niveau d'enseignement
- Ecole doctorale
Equipe de recherche IEES
Site (campus)
- S-U - P&M Curie - Bât. 44-45 et bât. 44-34
Thèmes de recherche
J'essaie de comprendre la diversification des sociétés de fourmis, et les raisons de leur énorme importance écologique.
Mon outil principal est une approche fonctionnelle de la morphologie – jusqu’ici utilisée surtout pour la taxonomie. Les ouvrières de fourmis ne sont pas du tout des reines simplifiées, elles montrent un grand nombre d’adaptations (mandibules, musculature, miniaturisation, économie des matériaux,..) qui sont à la base de la diversification des modes trophiques, clef de la réussite des fourmis. Par ailleurs, la diversité au niveau des reines (étudiée dans le cadre de plusieurs collaborations internationales) a permis une grande flexibilité (inter-spécifique) des stratégies de reproduction coloniale. La morphologie des reines permet de prédire si les nouvelles colonies commencent de manière solitaire (avec ou sans de la nourriture externe) ou avec l'aide des ouvrières. Je m’intéresse aussi aux caractéristiques des premières fourmis et leur évolution à partir des guêpes solitaires.  

Merci de visiter ma page perso https://sites.google.com/view/christianpeeters

Avec Mathieu MOLET (UPMC, Paris), nous développons une nouvelle perspective sur l’évolution de castes ‘inédites’. Chez les fourmis il est possible de découpler dispersion aérienne et reproduction, et donc produire des mosaïques entre reines ailées et ouvrières sans ailes. Une pièce maîtresse de notre hypothèse est l’existence d’intercastes (mosaïques rares, causées par des erreurs de développement) chez de nombreuses fourmis, auxquels je m'intéresse depuis 1991. La caste des soldats semble avoir la même origine évolutive que les reines ergatoïdes. Je prépare une synthèse sur la morphologie comparée et la fonction des soldats. 

Mes publications sont détaillées sur ResearchGate, Web of Science (ResearcherID: G-2696-2013) et Google Scholar. 

Ces dernières années de ma carrière, j’investi beaucoup dans la vulgarisation. Parler du monde des fourmis est devenu une passion que j’ai pu concrétiser avec deux grandes expositions au Palais de la découverte (2008 et 2013), ainsi qu’avec mon projet de fourmis animées ("Nous, les fourmis..." avec Kantep Studio). Les films d'animation permettent d'atteindre un nouveau public, réfractaire à la diffusion scientifique conventionelle (magazines spécialisés, affiches, etc..). 
Projets réalisés au cours des 3 dernières années
Afficher tous les projets
Année : 2017
Programme : Microtomographie et adaptations skeleto-musculaires chez les fourmis
Lieu : OIST, Okinawa
Laboratoire : Evan Economo
Pays partenaires : Japon
Année : 2016
Programme : Tournesol (Perte de la dispersion ailée)
Lieu : Université Libre de Bruxelles
Laboratoire : Serge Aron
Pays partenaires : Belgique
Année : 2013
Programme : JSPS Grant-in-Aid for Scientific Research
Lieu : Kagawa University
Laboratoire : Fuminori Ito
Pays partenaires : Japon
Mots-Clefs
Comportement - Fourmis - Socialité - Morphologie - Reproduction