logo_UPMC logo_UPEC logo_Paris-Diderot logo_CNRS-INEE logo_IRD Accueil Accueil
ROBAIN Henri - Chargé(e) de recherches
IRD délégation régionale Ile-de-France - iEES Paris (U 242)
32, avenue Henri Varagnat
93143 BONDY cedex
Tél Pro :
+33 1 48 02 55 66
Tél Mobile :
+33 6 37 28 13 23
Département de recherche IEES
Niveau d'enseignement
- Master 2
Equipe de recherche IEES
Site (campus)
- Bondy (93)
Thèmes de recherche
Mes travaux de recherche visent à développer une approche opérationnelle originale d’évaluation du contenu en eau des sols, en "4D haute résolution". C'est à dire dans les trois dimensions de l'espace et dans le temps, avec une grande densité d’échantillonnage. Cette approche est autorisée par le couplage entre une approche géophysique de sub-surface et une approche pédologique. Il s’agit d’analyser les interactions entre l’organisation de la couverture de sol et son fonctionnement hydrique en les révélant par la variation spatiale et temporelle de paramètres géophysiques mesurés à partir de la surface.
Ces travaux ont été conduits dans un nombre assez important de chantiers en Europe (France, Danemark) en Afrique (Cameroun, Burkina Faso, Madagascar, Bénin) et en Asie (Inde, Laos, Thailande) en collaboration avec des pédologues, des géophysiciens, des géochimistes, des hydrologues et des agronomes appartenant à des institutions du Nord (IRD, UPMC, INRA, BRGM, Université d’Aarhus) ou du Sud (INRA et IRGM au Cameroun, INERA au Burkina Faso, IOGA à Madagascar, NGRI en Inde, NAFRI au Laos, LDD en Thailande).
A travers les travaux conduits sur ces chantiers, mes principales contributions scientifiques ont été : (i) l’intégration de différents outils géophysiques (imagerie électrique multiélectrode, cartographie EM31, TDEM) à une approche visant à caractériser l’organisation des couvertures d’altération et leur fonctionnement hydrique notamment en contexte de socle cristallin fracturé (Burkina Faso, Bénin, Madagascar, Inde, Laos, France) (ii) l’analyse au laboratoire des équations d’état reliant résistivité électrique et teneur en eau en prenant en compte la déformation de l’espace poral (iii) Le développement d’outils d’interprétation des mesures géophysiques (filtrage préalable à l’inversion, inversion Bayésienne).
D’un point de vue technologique, j’ai coordonné un important projet labellisé par le Riteau et financé par le Ministère de la Recherche (CERBERE), qui a permis de développer un résistivimètre à très haute cadence de mesure en partenariat avec une société Française d’instrumentation géophysique (Iris Instruments, Orléans)
Projets réalisés au cours des 3 dernières années
Année : 2013
Programme : Projet TICA LDD
Lieu : Bangkok
Laboratoire : BioPhys
Pays partenaires : Thailande
Mots-Clefs
Usage agricole - Organisation du sol - Géophysique appliquée - Climat tropical humide
Vous pouvez télécharger le Curriculum Vitae :